Promenades autour de mon jardin...

Ostensibles, innombrables et parfois si discrets ! Pour les voir, il faut souvent se placer au niveau
du brin d'herbe, regarder sous les pétales ou derrière les feuilles ... D'autres sont si vifs, presque
insaisissables... On croît en reconnaître un, mais non, il s'agit de l'une de ces milliers de variétés !
Et l'identification entomologique n'est pas l'un des moindres attraits de cette chasse à domicile...
Ce sont des insectes vivants, surpris dans leur milieu naturel et dans leurs activités coutumières.

Images numériques : Canon 20 D + objectif Canon 60 mm 2,8 macro
Sensibilité : 800 ISO, flash externe Canon 420 EX ou Sigma annulaire EM-140

Vous êtes dans la galerie N° 1.       Accès direct galerie N° 2      Accès direct galerie N° 3
      

L'énorme Xylocope ou abeille charpentière !
Xylocope au point fixe, avant décollage...
C'est pas un bourdon ... mais un Anthrène de 1 mm !
Bourdon en dégustation de lagerstroemia .....
Un gendarme en tournée... (Pyrrhocoris).
"C'est fou ce que ça dérape..." dit la Poliste!
"Opaline", surveillant ces prises de vues...
Futurs beaux monarques...
T'a d'beaux yeux, tu sais...
Aimable passe-temps...
Moustique du genre "cousin"
Tettigonia parée de toutes ses couleurs !
Doriphore intrigué !. Leptinotarsa decemlineata
Rien qu'une tote p'tite mouche...
La "sept points" en préparatifs de point fixe
Vous croyez que c'est facile de décoller ?
Le Tipule nephrotoma
Z'auriez pas vu ma bouse, par hasard ?
Difficile à saisir au vol, le morosphinx..
"Sapygina decemguttata".
L'araignée-crabe en embuscade...
Le grand écart de la guêpe (Poliste bischoffi) !
Moi, je suis un hétéro(ptère) : Coreus marginalus...
Un orthoptère, l'Oedipoda caerulescens médite ...
Ne m'écrasez pas, dit ce petit hyménoptère noir...
Petite... mais je saute, dit la Salticidae.!
Casaque rayée et devant à pois... La Scutellère !
Je ne suis pas une maladie... dit la Lycose.
Bourdon-cambrioleur : pas facile d'entrer...
Les fourmis aussi apprécient les fleurs...
La punaise de service,sur un tissu d'enceinte...
Syrphe Chrysotoxum, grand amateur de pollen.
Le très grand Xylocope, fin dégustateur...
Cétoine doré, titubant, ivre de pollen !
Guèpe à livrée noire et blanche...
Hyménoptère, le Gasteruption (à queue élégante...).
De la famille des syrphes, l'Eristale tenax.
Le Vulcain étalant sa splendeur sur un pin.
Approche difficile pour ce bourdon...
Noir et blanc sur fond coloré. L'Iphiclides podalirius.
La fière allure de l'Eristale pertinax
Les yeux zébrés de l'Eristale taeniops.
L'hyménoptère Ichneumon, tueur d'araignées...
Timide, la Chrysolina préfère se cacher...
Oh, la belle petite famille... de pucerons !
La megachile, abeille sauvage.
Cétoine grise, au nom étrange : Oxythyrea funesta...
Variété de Tettigonia juvénile
Coucou ! Epeire cornutus, dévoilée par mon pouce...
Une autre Epeire cornutus bien peu engageante...
Les Anthrènes, avec leurs teintes variées...
Cétoine trimballant ses parasites... Pas facile !
Un Charançon qui a des soucis...
La punaise coriomeris en rougit, devant l'objectif !
La Trichie des roses, le cétoine trichius rosaceus
Un magnifique cetonia aurata, le Cétoine doré.
Morosphinx tellement fugace que ...
... "shooter le morosphinx" est un exploit !
Les Morosphinx sont des insectes qui ne se posent jamais sur les fleurs qu'ils butinent. Tellement rapides que, pour les photographier, on doit avoir recours au flash électronique avec mesure E-TTL et synchronisation à grande vitesse. La vitesse de battement de leurs ailes est très rapide et atteint 160 mouvements (80 cycles) par seconde). Les deux images ci-dessus ont été prises par un Canon 20D , objectif macro Canon 60 mm, flash Canon 420 EX. Sensibilité réglée à 800 ISO. Prise de vue : 1/8000e de seconde à f:8.

Charançon Mononychus punctumalbum déambulant...
Un Charançon Rhinoncus, sur des lignes digitales.
L'arme blindée : le lucane en position d'attaque.
Le Phasme flegmatique se défend par l'immobilité...
Un Lépidoptère, de la famille des Sesiidae : le Pyropteron miniamiformis.
                           Les membres de cette famille présentent la particularité d'avoir des zones transparentesdans leurs ailes                                   Ce ne sont pas des taches blanches mais bien les pétales de la fleur, ainsi que les boules jaunes des anthères, vus au travers !

Pas de légende ! Tout est dans l'image...

© Jacques Dassié

Pour voir d'autres images, vous pouvez visiter les galeries suivante, mais pour en voir
beaucoup plus, Jacques Dassié a regroupé les plus belles dans un livre sorti fin 2008 :

Retour menu principal         Galerie insectes N° 2     Galerie insectes N° 3